En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

3ème PRÉPA-PRO

3ème Prépa-Pro

Par admin Vitry, publié le vendredi 14 octobre 2011 17:01 - Mis à jour le vendredi 8 janvier 2016 14:17

Le module de découverte professionnelle concerne plus particulièrement un public d’élèves volontaires, à la scolarité fragile, en vue de les mobiliser autour d’un projet de poursuite de formation à l’issue de la classe de troisième. Il se situe ainsi dans la perspective d’une réduction des sorties sans qualification du système éducatif.


Dans le cadre de la 7ème édition du concours « Raconte moi l’entreprise », l’article rédigé par les élèves de 3 PREPAPRO du Lycée Urbain VITRY a obtenu le prix Catégorie Lycée pour le département de la Haute Garonne. Nous sommes maintenant sélectionné pour le prix régional.

Voici l’article qui a été récompensé

 

 

 

 

 

 

 

De A à Z en passant par G comme Garrigues

L'entreprise Garrigues,,, 40 ans et de plus en plus innovante et engagée.


En 1968, Jacques Garrigues débute comme artisan ferronnier dans son petit atelier de Luzignan.
Dans les années 70, l'affaire se transforme en une entreprise de 5 salariés qui se consacre à la fabrication de menuiseries aluminium. A ce jour, l'entreprise Garrigues possède 3 agences dans le Sud Ouest et une implantée en région Parisienne.


Laurent Garrigues devient directeur général en 2005.
Garrigues s'est ramifiée et diversifiée, elle compte aujourd'hui 220 salariés. 60% de l'activité se situe à Paris. En plus des fenêtres aluminium la société a étendu ses compétences et son expérience au travail du verre, de l'acier et du photovoltaïque pour être en adéquation avec les objectifs de développement durable et au service d'une Architecture contemporaine.


Garrigues accompagne le client tout au long de son projet...De A à Z... De l'étude technique au SAV en passant par le devis gratuit et la maintenance. Dans le souci de répondre aux préoccupations actuelles du développement durable, Garrigues en a fait sa priorité dans l'isolation thermique, la protection ou la rénovation.


On retrouve le savoir-faire de Garrigues à Reims au nouveau siège social des champagnes Piper Heidsieck, à Paris au ministère de la Défense et la préfecture de police, à Toulouse au Cancéropôle, à Labége la médiathèque, à l’hôtel 4 étoiles Radisson à Blagnac, et au Lycée technique et hôtelier de Monaco et dans de multiples travaux innovants dans la France entière et même en Italie. Garrigues a compris que se tourner vers l'Europe est une nécessité majeure de son développement.
Des contacts sont noués avec la Suisse, la Belgique, la Grande Bretagne...


Le jour où nous avons visité l'entreprise le temps était plutôt froid mais l'accueil fut chaleureux car Garrigues reste avant tout une entreprise familiale. Monsieur Cagnasso Thierry, le chef d'atelier a rondement mené la visite. Il a répondu à toutes les questions avec beaucoup de professionnalisme. Sur les différents postes de travail, les employés étaient accueillants et souriants. Quelle ne fut pas notre surprise de constater que 4 anciens élèves du Lycée Bayard qui avaient effectué leur période de formation dans l'entreprise, étaient à ce jour en CDI tant dans la fabrication que dans l' assemblage ou le bureau d' études. Monsieur Cagnasso a expliqué la priorité d'embaucher des gens « qui ont envie ». Les valeurs de l'entreprise ne peuvent avoir une réalité sans les savoirs inculqués
par l'école, le savoir-être et le savoir-faire acquis en travaillant.
Même si la petite entreprise de 1968 occupe aujourd'hui un des tout premiers rangs dans son domaine, même si son ambition est de conforter et d'assumer sa position parmi les leaders européens, Garrigues reste une entreprise bien implantée dans le tissu social et industriel local.


« La garrigue » signifie à l'origine « terre inculte » mais Garrigues est une entreprise florissante, tournée vers l'avenir. Elle nous a donné le sentiment que l'on est bien au travail ! Après cette visite le lien entre l »école et l'entreprise nous paraît encore plus évident.


Les élèves de 3éme Prépa Pro du Lycée professionnel Urbain VITRY à TOULOUSE et les professeurs
Mme Chébaut, M Côme, M Mora.